Real リアル


Drame psychologique/ Fantastique – Drapeau du Japon Japon – Réalisé par: Kiyoshi Kurosawa – D’après le roman de Rokuro Inui – Production: TBS – Durée: 2h07 – Avec: Takeru Satoh, Haruka Ayase, Miki Nakatani, Joe Odagiri, Shota Sometani, Yutaka Matsushige, Kyoko Koizumi – Sortie: Drapeau du Japon1/06/2013 / Drapeau de la France 26/03/2014

Synopsis:

Koichi et Atsumi se connaissent depuis l’enfance, et se sont retrouvés plus tard, lorsque Atsumi est venue sur Tokyo pour devenir Mangaka. Elle est l’auteur à succès de la série “Roomi”, une suite de livres à succès qui suit le parcours d’un tueur en série qui met en scène ses meurtres…

Alors que tout semble rendre ce jeune couple heureux, leur vie bascule après la tentative de suicide d’ Atsumi, qui ne réveillera pas… Plongée dans un comas depuis maintenant un an, le Centre neurologique propose à Koichi, grace à un système moderne, d’entrer en “contact” avec l’esprit de sa compagne.

Mis en phase, Koichi va pour la première fois échanger avec Atsumi, qui semble plus qu’obsédée par le fait de réaliser ses dessins, et tenir les délais. Dans son esprit, seul leur appartement subsiste. Le reste du monde, à l’extérieur n’est que brume. Ce n’est qu’après plusieurs tentatives de contact que Koichi va amener peu à peu Atsumi à sortir de son isolement spirituel…

Mais après chaque contact, Koichi est victime d’hallucinations et d’éléments troublants. Est-ce seulement dû aux effets indésirables du processus de mise en contact???

Real trailer @Sérial Bloggeur

La Petite Critique:

Kurosawa a choisi en 2012 d’adapter un roman, A Perfect Day For Plesiosaur, pour s’immiscer dans l’esprit de ses deux personnages. Si au démarrage on suit, on suit Koichi tentant de rejoindre sa fiancée, le film bascule vers le fantastique au travers de visions.

Chaque “contact” est en fait un élément de compréhension qui nous replonge peu à peu dans la jeunesse d’ Atsumi et Koichi, vers un secret qu’ils ont profondément enfoui et qui les hante malgré tout jusque dans leur subconscient…

C’est beau, poétique, même si on regrette la qualité de certains éléments de fantastique et surtout une mise en abime hasardeuse. Mais l’évaporation de la réalité de la ville dans une évanescence de couleurs résume à elle seule l’atmosphère dan laquelle on est immergé.

En arrière-plan, le réalisateur évoque la pression du travail et ce rythme de production qui entraine vers l’aliénation du mangaka, tout comme l’écologie au travers des projets d’urbanisation qui ont fini par détruire une île.

Sérial Niouzes n°68


beinghuman @serialbloggeurDeuxième mort pour les Being Human… Alors que la série se détachait enfin de sa “grande sœur” anglaise, l’a annoncé il y a quelques jours: ça sera la der des der pour Being Human, après 4 saisons au final pas si mal que ça, suivant les états d’âme de 3 collocs pas comme les autres: un fantôme, un vampire et deux loups-garou! Sans être un “hit” télévisuel, Hollywood reporter y voit une conséquence de la réorganisation interne de la chaine câblée…

Pas si orpheline… Le 19 avril prochain revient! L’occasion pour la chaine de lancer un trailer pour promouvoir cette seconde saison de la série canadienne (pour changer).

Orphan Black – saison 2 Trailer – @ Sérial Bloggeur

imageLe buzz continue… Dans moins de 24h00 maintenant, c’est le retour de la série phénomène: Game of Thrones sur . Twitter, Facebook, Google, tout le monde en parle, tout le monde attend et pour patienter, on a soit le viewer’s guide (version américaine), ou le compagnon de (chaine française) qui permettra une interaction intégrale dès le  7 avril, avec la diffusion 24h00 après les Etats-Unis! Comme quoi on peut faire les choses bien quand on veut… 

Tout à une fin… Y compris l’indescriptible True Blood! Toujours sur HBO, la série reviendra à l’’écran le 22 juin prochain, pour une 7ème et dernière saison que les fans espèrent explosive dans tous les sens du terme! Et quoi de mieux pour une série de vampire que d’annoncer sa propre mort?

Marvel au secours de sa série! Alors que les audiences continuent de baisser pour Agents of S.H.I.E.L.D, la maison-mère a décidé d’appeler à la rescousse ses dessinateurs, afin de promouvoir chaque épisode restant, et d’annoncer une intrigue à venir! Les dessins feront l’objet d’une vente en édition limitée sur le store Marvel!

Captain America: The Winter soldier


Action/ Fantastique – Drapeau des États-Unis États-Unis – Réalisé par: Anthony et Joe Russo – Production: Marvel Studios, Paramount Pictures – Distribution: Walt Disney Studios, Motion Pictures - Durée: 2h16 – Sortie: Drapeau de la France 26/03/2014 – Drapeau des États-Unis 04/04/2014 – Budget: 170 M$ – Casting: Chris Evans, Scarlett Johansson, Samuel L. Jackson, Robert Redford, Sebastian Stan, Anthony Mackie, Cobie Smulders

wp_all2

http://marvel.com/captainamerica

Synopsis:

Deux ans se sont écoulés depuis la catastrophe de New York, décrite dans Avengers. Steve Rodgers vit à Washington et continue d’assurer des missions pour le SHIELD . Il repend très vite du service au côté de la Veuve Noire (Natasha Romanoff) dans une opération de sauvetage d’un navire du  SHIELD, attaqué par des terroristes algériens menés par Georges Batroc.

Alors que la mission est une réussite partielle, Captain America (Rodgers) découvre qu’il a été utilisé afin de couvrir la mission principale: sauver des données confidentielles contenues sur le navire de guerre! S’il s’interroge sur les motivations de Black Widow, c’est surtout le système mis en place par Nick Fury, où mensonge et manipulation sont de mise.

Le directeur de l’organisation qui tente d’avoir accès aux informations cryptées, se retrouve piégé sur la route et doit coute que coute disparaitre. Pour lui seul Rodgers est encore digne de confiance, à l’heure où le SHIELD est menacé en interne. Mais il décèdera peu de temps après.

Fondamentalement intègre, Rodgers part en croisade pour comprendre ce qu’il se passe, alors qu’ Alexandre Pierce à la tête du SHIELD tente de faire passer l’utilisation d’une nouvelle machine de guerre pour prévenir des crimes et délits…

La Petite Critique:

Si le premier volet des aventures de Captain America, ce porte drapeau vivant créé en pleine guerre mondiale, était bien terne, cet opus, lui, inscrit le héros dans ses valeurs et son intégration au sein de l’organisation SHIELD et les Avengers.

Le film bourré d’action, ne vous laissera que peu de répits et les 2h10 passeront bien vite et pose les bases de l’organisation HYDRA, organisation terroriste, infiltrée même dans le SHIELD! Le personnage de Rodgers prend de l’épaisseur et attirera forcément plus de sympathie, alors que l’on se délecte de la présence de Scarlett Johannson, mais aussi d’un Robert Redford surprenant en agent double!

Comme d’habitude, ne pas quitter la salle avant la toute fin révélant les desseins d’ HYDRA et la présentation des deux jumeaux, Pietro et Wanda (La Sorcière Rouge) future membre des Avengers…

Believe – épisode pilote


Série dramatique/ fantastique – 2014 – Drapeau des États-Unis États-Unis – 1*6 épisodes – Créée par: Alfonso Cuarón, Mark Friedman – Producteur Exécutif: J. J. Abrams – Production: Bad Robot Productions, Esperanto Filmoj, Warner Bros. Television - 1ère diffusion: 10/03/2014 – NBC – Distribution: Jake McLaughlin, Johnny Sequoyah, Jamie Chung, Arian Moayed, Kyle MacLachlan, Delroy Lindo

Official website

Synopsis:

Bo est une jeune fille qui semble douer de dons, notamment télékinésiques qui suscitent un fort intérêt de la part de Roman Skouras (Kyle MacLachaln, qui dirige le Projet Orchestra.

Winter, qui a éduqué et formé la jeune fille, organise sa fuite afin de la protéger. Mais il ne peut rester avec elle pour éviter qu’elle ne court plus de danger. Il décide alors de faire évader de prison William Tate, un condamné à mort qui n’est plus coupable des crimes dont on l’accuse.

En échange de son “sursit” il va se voir confier la surveillance de Bo, avec qui il vont parcourir les routes et éviter de se faire arrêter par la police tout comme le Projet Orchestra. Dans un road-movie paranormal, les deux acolytes vont devoir s’entre-aider, et aider ceux qu’ils rencontrent… 

 

Entrez la légende de la vidéo ici

Guide des épisodes

  1. titre français inconnu (Pilot)
  2. titre français inconnu (Beginner’s luck)
  3. titre français inconnu (Origin)
  4. titre français inconnu (Defection)
  5. titre français inconnu (White noise)

La Petite Critique

Bon force est de constater que dès le démarrage on ne peut que penser à cette série, dans le pitch d’une personne douée de don, poursuivit par un mystérieux Centre, cela évoque forcément le personnage de Jarod dans The Pretender (Le Caméléon).

NBC ne propose en cela rien de bien original, si ce n’est peut-être de voir comment ce duo improbable de fugitifs va s’en sortir! Plus qu’une série fantastique, cela reste aussi un programme très moralisateur, avec le personnage de BO qui se pense porteuse d’une mission d’aider constamment les gens rencontrés… Mais là encore cela ne rappelle-t-il pas la série des années 90?

Où est la touche d’originalité du réalisateur de Y tu mamà también et Harry Potter and the Prisonner of Azcaban à part celle de revoir Kyle MacLachlan (Twin Peaks, Desperate Housewives) à l’écran?