Christina Aguilera – Back To Basics (Cd1)


A tout juste 26 ans, Christina Aguilera a déjà une carrière bien avancée et son nom n’est inconnu que de très peu de monde aujourd’hui. Après 2 albums studio, un en espagnol et un classique "christmas songs", elle est revenue cette année avec "Back To Basics". De quoi ça parle?

Tout l’album est l’occasion de revenir, avec des arrangements spéciaux à des sons anciens: cuivres, scratch sur des vynils… Le but de ce double album est avant tout d’évoquer les influences musicales de la chanteuse, ses idôles qui l’inspirent encore maintenant. Petit tout d’horizon donc en 13 titres (première partie):

1. Back To Basics (intro) : Le son des cuivre et les messages radio nous replongent tout de suite dan une autre époque. La chanteuse pose là le fil conducteur de son opus et pourquoi elle l’a fait: rendre hommage à ces artistes, chanteurs ou musiciens jazz qui ont influencé la musique.

2. Makes Me Wanna Pray: musicalement c’est entrînant! Accompagnée de chants gospel, la chanteuse parle d’une relation qui l’inspire et qui peut être comparée à la foi, "it makes [her] wanna pray"…

3. Back To The Day: c’est le titre référence, repris dans le titre de l’album. Aguilera évoque avec regret une époque plus créative. De Marvin Gaye à Coltrane, elle ouvre un éventail de ses influences artistiques.

4. Ain’t No Other Man: 1er single de l’album, le titre a tout de suite donné le ton! On l’imagine dans les années 30 chanter en compagnie de musiciens, trompetistes et saxophonistes en tête. Ici est plus ou moins évoqué son récent mariage et le fait qu’elle a apparemment trouvé l’homme qui lui convenait, désolé pour les autres.

5. Understand: Suivant la thématique du titre précédent, parle de prise de conscience d’avoir tiré le bon numéro à la loterie de l’amour 😉 Encore une fois musiclament interessant, le refrain arrive comme un disque sur le point de se rayer et en devient entêtant.

6. Slow Down Baby: Bon alors vous l’avez compris, elle est casée maintenant! Non? T’es très lourd, t’as quand même voulu tenté ta chance, alors elle te répond! Slow down parle de ses mecs qui n’hésitent pas à draguer, peu importe que la femmes soit mariée ou pas! Mais comme elle l’a dit plus haut "ain’t no other man"…

7. Oh Mother: Une chanson personnelle qui s’adresse à sa mère évoquant des épisodes douloureux du passé. Déjà présents dans ‘I’m OK" (Stripped) dans laquelle elle parlait de maltraitance, elle explique combien elle est fière d’une mère courageuse qui a su faire le choix de partir plutôt que de continuer à subir la violence conjugale! L’intro piano est suivie de batterie pour une ballade très mélancolique.

8. FUSS (Interlude): petit clein d’oeil à Scott Storch, Bien qu’ayant co-écrit plusieurs tubes du précédent album, leur relation a dû tourner au vinaigre à en juger par ce qui est dit…

9. On our way: Après l’amour, l’amitié. On peut être différents et être séparés en prenant des routes différentes, on peut toujours être amis et avoir besoin les uns des autres et là-dessus je suis tout à fait d’accord!

10. Without You: C’est certainement le titre sur lequel j’accroche le moins! Musicalement je ne suis pas emporté, et les paroles restent d’une banalités avec des platitudes du genre "que serais-je sans toi"…

11. Still Dirrty: Alors oui elle est mariée, elle ne cède pas aux avances, et pourtant une partie d’elle reste encore sauvage! Si l’amour et le mariage sont passés par là, les paroles sont assez ambigües pour prêter une interprétation sexuelle: "There’s a woman inside of all of us who never quite seems to get enough" ou encore le 3ème couplet tout entier :

"Why is a woman’s sexuality
Always under so much scrutiny?
Why can’t she do exactly as she please
Without being called a million things
"

12. Here To Stay: Elle réafirme ici sa lutte artistique, peu importe ce que les gens disent ou attendent d’elle, elle avance sur sa voie. Taxée de "forte tête" elle préfère surtout à la différence d’autres dire ce qu’elle pense. Petit coup de griffe à la critique, le titre est bien bougeant.

13. Thank You: morceau de clôture, il est original pour plusieurs raisons. D’abord la chanson en elle même est une façon originale de remercier ses fans, plutôt qu’un "than you" dans un coin du livre de l’album. Ensuite le morceau démarre par un écho de "Genie in a bottle", 1er Hit de la chanteuse, pour montrer qu’elle a conscience que certains la supportent depuis 1999. Enfin une place est faite à des enregistrements radios de fans qui expliquent comment ils ont été touchés et influencés par ses textes.

Une réponse à “Christina Aguilera – Back To Basics (Cd1)

  1. Perso, j’adhère bien à cet album. Du coup, j’vais me trouver Stripped. Et peut-être que je laisserai une chance à son premier album, en espérant que ça fasse pas trop Britney…
     
    @+, Mimi

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s