La Perruche et le Poulet


Robert Thomas a été auteur de théâtre, comédien et metteur en scène. Ses œuvres ont une popularité limitée mais dans les années 70, ce spécialiste de comédies policières se fait racheter les droits de  "Piège pour un homme seul" par Alfred Hitchcock, rien que ça! Il est remis au goût du jour en 2002 grâce à François Ozon qui adapte pour le cinéma "8 Femmes". En 1966, en plein succès, il réunit deux comédiens de série-radio, Raymond Souplex et Jane Sourza dans un vaudeville intitulé "La Perruche et le Poulet", que je suis allé voir sur scène jeudi dernier…

Avec
Jean-Noël AGATI, Pascale BESSET, Thierry BRICHET,
      Cécilia COUTURIER, Alain LEIMBACHER,
   Pierrette LEIMBACHER, Sophie LEIMBACHER,
Fabrice PARDO, Frédérique SIBILLE et Jérôme SIBILLE
accompagnés au piano par Daniela MIZZI-VERNAY
        Mise en scène d’Alain LEIMBACHER
        Costumes de Pierrette LEIMBACHER

L’histoire :

La standardiste d’un cabinet notarial s’apprête à fermer après une relativement dûre journée de travail(…). C’est alors que son patron vient mourir presque sous ses yeux, poignardé dans le dos! Le temps qu’elle réalise et appelle la police, le corps a mystérieusement disparu! A-t-elle rêvé? Le notaire est-il vraiment mort? Elle qui n’est pas capable de tenir sa langue (la perruche) va d’abord passer pour folle avant de jouer les Jessica Fletcher, au côté d’un inspecteur sur le retour (le poulet) pour découvrir la vérité…

Petite Critique:

C’est au cœur du 8ème arrondissement que je suis en compagnie, de Nadia, Bruno et Marianne, allé voir cette pièce en 3 actes, qui dure quand même 2h15. Ca change toujours moi qui suis plus un habitué des petits et grands écrans, mais c’est encore plus sympa d’aller voir quelqu’un qu’on connait jouer. Et pour le coup, la petite Cécilia m’a bluffé!
La petite troupe d’"Entrez les artistes" a donné 3 représentations depuis, dont les bénéficies ont en plus été reversés à des associations! Que demande le peuple? Du rire? De ce côté là j’ai été largement servi avec des comédiens qui se débrouillent pas mal du tout. Mention spéciale pour Pascale Besset qui survoltée sur scène, danse, chante, et vit vraiment son personnage. Bref une bonne soirée qui a tranché avec la morosité climatique de ces derniers jours! A quand la prochaine?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s