Brandy – Human


Brandy Norwood née en 1979 est influencée très tôt par l’éducation musicale de son père, chanteur de RnB et directeur de chorale. Elle n’hésite pas à faire les chœurs de nombreux artistes avant d’être repérée par un cadre de RCA music. Elle n’a que 15 imageans lorsque son premier album, Brandy, est publié! 4 ans plus tard c’est un carton mondial avec sa consœur Monica: le duo The boy is mine marquera l’année 1998 dans l’esprit de beaucoup de gens… En 2002 Full Moon sort, et ne restera pas dans les mémoires…

Non contente de réussir en musique, Brandy n’hésite pas à se risquer en tant qu’actrice, à la télé, avec sa série, Moesha diffusée sur MCM, ou des téléfilms. Habituée par les productions de Rodney Jerkins (Withney Houston…), c’est vers Timbaland qu’elle se tourne en 2004 pour son Afrodisiac, un album acclamé par la critique, qui peine sans doute à trouver une audience suffisante quand même… 2006 marque un tournant dans la vie de Brandy. Professionnellement d’abord, elle accepte d’être jury de America’s Got Talent (à la recherche de la nouvelle star…). A la fin de cette même année, elle est au cœur d’un accident de voiture qui coutera la vie à un conducteur. Elle raccroche tout et fait une pause. C’est fin 2008, comme nombre d’artistes qu’elle revient, avec un album, Human mêlant habilement ballade pop et sons R’n’B sur des textes bien plus personnels qu’auparavant! A presque 30 ans la jeune chanteuse dont la voix reste reconnaissable ne tombe pas dans l’écueil du sexy pour attirer… Découvrez Brandy!

L’album

"What I feel of bein’ a human being is just having the freedom to be yoursefl, not caring about what people think…" c’est avec ces quelques mots que l’album se lance. Le ton est donnée. Brandy est plus mature et décide de se montrer plus sûre d’elle même.

  • imageThe definition : premier morceau et potentiellement un tube! Son entrainant, avec une Brandy ni triste ni joyeuse qui tente d’ affirmer son bonheur après avoir fait le constat de ce qui ne marchait pas auparavant.

  • Warm it up: des notes de piano rapides en boucle pour la ligne de base, le phrasé est speed. La relation semble s’éteindre, pas de responsable unique car dans le couple chacun a sa part de responsabilité. Mais elle veut encore y croire et "réchauffer cette relation"…

  • Right Here (departed): premier extrait de l’album, bien que bougeant garde pour moi une touche gospel! Les paroles sont simples, positives et on se laisse vite prendre aux sons.

  • Piano Man: (que vous entendez en arrivant sur le blog). Ici la production se rapproche de celles de Usher, des sons saccadés. Ici on revisite le "hey mr DJ…" à qui Brandy demande une chanson à propos de maux de tête, d’amour perdu… Un air sur lequel elle promet de poser des mots qui parlent à tous! Et moi je dis que c’est un excellent morceau!

  • Long distance: déjà deuxième extrait. Une titre soul romantique où la "distance" qui sépare Brandy de son copain la consume petit à petit… Un morceau efficaceimage sur lequel la chanteuse pousse la voix.

  • Camouflage: ballade sur la thématique de la personnalité. Qu’est ce qu’une relation dans laquelle on se force à être quelqu’un pour plaire à l’autre? Brandy assume ici ses défauts et imperfections et met un terme à une relation qui n’en vaut plus la peine!

  • Torn down: les accords de guitare remplacent ici le piano. toujours un mid-tempo, ni lent ni rapide, pour parler d’un couple qui affronte les critiques de leurs proches.

  • Human: titre de l’album, cette ballade revient encore sur les imperfections et les fragilités de la chanteuse. Elle reprend ici des mots "angels in disguise", titre d’un morceau de l’album Never Say Never.

  • Shatterered heart: peut-être un des morceaux les moins intéressants, c’est toujours d’amour dont il s’agit. Et Brandy décide de s’ouvrir et de se donner mais elle ne veut pas souffrir.. Ca serait si simple ;-)

  • True: ballade qui poursuit le titre précédent. Elle se pose ici encore bien des questions et doute, quand elle aime, l’aime-t-il en retour? Où bien se joue-t-il d’elle comme elle le pense?

  • A capella (something’s missing): Accompagnée par des voix et une guitare électrique dans le fonds, Brandy se sent seule. Le titre exprime le manque qui se fait écho à lui-même: plus elle cherche plus la réponse semble être sa propre question… Plutôt original pour une chanteuse de R’N’B de partir vers ce genre là!

  • 1st and love: prononcée comme une adresse américaine, le croisement de deux rues où elle aurait rencontré son mec du moment… des claquements de main accompagnent les couplets alors que ce sont les tambours qui pleuvent sur les refrains. Une rythmique qui casse les précédents morceaux.

  • Fall: un titre "two steps" avec des couplets très lents un refrain rythmé. Elle continue à chanter son amour et parler de ce que toutes les filles attendent: une épaule réconfortante sur laquelle pleurer ou protectrice…

  • Gonna find my love: le titre démarre bien plus dur. La voix est sombre. Après quelques mots la basse se pose. Encore un tube.

  • Locket (locked in love) : bien que les paroles évoquent une rupture, un évènement triste, la musique est résolument positive t pleine d’espoir, à l’image d’une Brandy qui remonte doucement la pente et se remet de la rupture pour aller de l’avant…

2 réponses à “Brandy – Human

  1. J’ai acheté cet album, mais pas encore écouté… J’avais beaucoup aimé la chanson "Full Moon", et c’est vrai qu’"Afrodisiac" a un peu manqué son public, sans doute parce qu’elle est plus (trop ?) sage, comparée à Beyoncé par exemple.Biz’

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s