Robyn : Body Talk


covercoverdon't stop the musiccover

Robyn est née en 1979 en Suède. Après quelques radio-crochets, elle est découverte par Meja. Elle a à peine 15 ans quand sort son premier single, “You’ve got that something”. S’en suivent “Do you really want me (show some respect” et l’album “Robyn is here” en 1996. Bien avant Spears et Aguilera, elle innove avec un son pop mature pour son âge!

Mais c’est en 1997 qu’elle s’impose hors d’Europe, avec “Do you know (what it takes)” qui atteindra le top 10 du fameux classement Billboard américain. Malgré la fatigue, les shows depuis 2 ans, elle travaille à un second album studio en 1998. “My truth” qui lorgne déjà sur des sons plus électroniques parfois verra le jour en 1999. Certains titres sont autobiographiques, et révèlent des choix de vie personnels. Malgré un bon accueil aux USA, l’album ne bénéficiera pas de sortie internationale!

Après avoir écrit un titre qui figure sur la BO du film “On the line”, elle part sur le label BMG, et sort un “Don’t stop the music” qui la relance de plus belle en 2001. C’est l’occasion de la redécouvrir avec un best-of de ses anciens titres qui sort enfin un peu partout. Le titre éponyme, tout comme “Keep the fire burning” seront des singles et des chansons reprises par la chanteuse soul Beverley Knight en Angleterre entre autre. La musique est défitivement positive.

Avec “Robyn” la jeune suédoise marque son retopur et sa totale émancipation! Forte de sa notoriété et de ses succès, elle lance le label Konichiwa Records qui servira à développer ses idées et lancera ses albums. “Be mine” lance le ton, avec des beats forts sur des accords de violon, pour aborder uen relaton conflictuelle. Le titre sera tout aussi apprécié dans sa version d’origine, que dans une version acoustique et épurée quelques mois plus tard sur le EP “The Rakamonie”… Mais c’est devenu une habitude, l’album mettra presque 1 an et demi à sortir dans le reste du monde!

“Who’s that girl” impose le synthétiseur, pour poursuivre la thématique. Le morceau est entrainant et devient vite entêtant. Avec “Handle me” Robyn aborde une question plus universelle, celle de la tolérance. Le titre, mrobablement mon préféré sur l’album donnera deux clips différents, en Europe et aux States. “Konichiwa bitches” montrera enfin le côté décalé et l’univers de Robyn: on s’éloigne avec ce titre de la pop traditionnelle à l’américaine! Le signle sera accompagné d’inédits pour prolonger le plaisir… Mais c’st sûrement “Eclipse“ qui vous surprendra le plus sur cet opus, une balade toiute en retenue avec quelques notes et une voix éffacée, presque fragile…

Le marché américain aura le droit lui à un album spécial, contenant le dernier titre, “With every heartbeat”. Le morceau marche encore bien quand sort “Piece of me” de Britney Spears sur lequel elle assure les choeurs! Les participations ne s’arrêtent pas là car on la retrouve en compagnie d’un certain Snoop Doggy Dog sur le titre “Sexual eruption”!

En 15 ans la jeune blonde aux cheveux platines est partie de sa pop faussement naïve pour y intégrer l’électro et impooser un son unique et personnel. Et cette année Robyn poursuit avec non pas avec 1 mais 3 albums qui sortiront coup sur coup pour faire un “Body Talk” très complet! Le 1er extrait, “Dancing on my own” continue d’explorer des relations à sens unique que semble expérimenter Robyn. Le titre est taillé pour marcher dans les clubs! La 1ère partie contient 9 titres, dont l’acoustique “hang with me” sera présent sur la 2ème partie dans une version plus “dance”.

Site officielYoutuybe channelLa page Facebook

Mots clés Technorati : ,,

Une réponse à “Robyn : Body Talk

  1. Pingback: Robyn « SéRiAl BlOgGeUr·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s