La soul de Timothy Bloom


Avec un nom prédicateur (l’éclosion), il fallait s’attendre à ce que Timothy Bloom ne reste pas longtemps dans l’ombre de Ne-Yo (Say it), Chris Brown (F.A.M.E.) ou Smokey Robinson avec qui il a déjà collaboré.

Fort d’un EP, The Budding Rose, assez suivi sur le net et de deux clips qui accompagnent sa soul mélancolique Bloom, originaire du Texas, compte bien partir à l’assaut d’un genre déjà bien embouteillé! Mais son naturel pourrait pourrait faire la différence: la voix et sa musique, à la guitare ou au piano, on est plus proche ici d’un Maxwell ou D’Angelo…

Dans ‘Til the end of time, il entreprend un duo avec V (Shark in the water), une déclaration d’amour dans l’entrelacement des corps…

Avec “Possibilities”, deuxième extrait publié en novembre dernier, il revient sur un homme qui se remémore son passé au bord du piano…

Le site officiel – La page Vevo YoutubeMyspace

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s