Blood Ties


Policier – Suspense – Psychologique – 2013 – France/ Etats-Unis – Réalisé par: Guillaume Canet – Durée: 2h07 – Bugdet: 25,5 M$ – Sortie: 30/10/2013 – Avant 1ère: 19/10/2013 – Distribution: Mars Distribution – Avec: Clive Owen, Billy Crudup, Marion Cotillard, plus

Blood Ties

Synopsis:

Franck est un policier prometteur dans une brigade de New York, en 1974. Mais sa réussite professionnelle cache une vie personnelle troublée. D’abord il y a son frère qui incarcéré depuis des années, sort pour bonne conduite. Il y a son père, qui a choisit de faire croire que les enfants ont été abandonnés et a élevé ses enfants seuls, tout en marquant sa préférence à son criminel de fils, Chris. Et puis la fille de cette famille, dépressive et absente qui plane au-dessus de tout cela comme si de rien était.

Et puis Franck a développé des relations difficiles, notamment avec Vanessa, une belle afro américaine qu’il a eu du mal à assumer, et qu’il cherche à reconquérir alors même qu’elle vit avec un criminel notoire…

Alors qu’il entreprend un peu malgré lui de redonner une chance à son frère, Franck va se voir trahi une nouvelle fois: Chris renoue avec son passé, et ne peut s’empêcher de s’enfoncer! Mais il est peut-être déjà trop tard et les liens du sang vont entrainer ses deux frères dans les crimes de l’époque…

La Petite Critique:

Projeté à Cannes, en mai dernier, hors compétition, ce film est avant tout un exercice de style pour Guillaume Canet. Il tente de nous replonger dans le New York des années 70 et nous faire revivre une atmosphère de polar américain, sur fond de drame psychologique dans une fratrie.

Si l’esthétisme du tout est irréprochable (on prend plaisir à suivre une course poursuite sur les ponts de la ville, et c’est beau), on sera plus mitigés sur la relation entre les deux frères qui aurait davantage pu être développée, au dépend de certaines scènes un peu longue ou pas franchement utiles à mon goût.

Reste un film de bonne facture, qui rivalise facilement avec le cinéma américain dans son genre. La bande-son rajoute à l’ambiance aux tons bruns du film. A savoir: le film s’inspire largement des Liens du sang (2008) racontant l’histoire de deux frères Lyonnais…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s