Believe – épisode pilote


Série dramatique/ fantastique – 2014 – Drapeau des États-Unis États-Unis – 1*6 épisodes – Créée par: Alfonso Cuarón, Mark Friedman – Producteur Exécutif: J. J. Abrams – Production: Bad Robot Productions, Esperanto Filmoj, Warner Bros. Television – 1ère diffusion: 10/03/2014 – NBC – Distribution: Jake McLaughlin, Johnny Sequoyah, Jamie Chung, Arian Moayed, Kyle MacLachlan, Delroy Lindo

Official website

Synopsis:

Bo est une jeune fille qui semble douer de dons, notamment télékinésiques qui suscitent un fort intérêt de la part de Roman Skouras (Kyle MacLachaln, qui dirige le Projet Orchestra.

Winter, qui a éduqué et formé la jeune fille, organise sa fuite afin de la protéger. Mais il ne peut rester avec elle pour éviter qu’elle ne court plus de danger. Il décide alors de faire évader de prison William Tate, un condamné à mort qui n’est plus coupable des crimes dont on l’accuse.

En échange de son “sursit” il va se voir confier la surveillance de Bo, avec qui il vont parcourir les routes et éviter de se faire arrêter par la police tout comme le Projet Orchestra. Dans un road-movie paranormal, les deux acolytes vont devoir s’entre-aider, et aider ceux qu’ils rencontrent… 

 

Entrez la légende de la vidéo ici

Guide des épisodes

  1. titre français inconnu (Pilot)
  2. titre français inconnu (Beginner’s luck)
  3. titre français inconnu (Origin)
  4. titre français inconnu (Defection)
  5. titre français inconnu (White noise)

La Petite Critique

Bon force est de constater que dès le démarrage on ne peut que penser à cette série, dans le pitch d’une personne douée de don, poursuivit par un mystérieux Centre, cela évoque forcément le personnage de Jarod dans The Pretender (Le Caméléon).

NBC ne propose en cela rien de bien original, si ce n’est peut-être de voir comment ce duo improbable de fugitifs va s’en sortir! Plus qu’une série fantastique, cela reste aussi un programme très moralisateur, avec le personnage de BO qui se pense porteuse d’une mission d’aider constamment les gens rencontrés… Mais là encore cela ne rappelle-t-il pas la série des années 90?

Où est la touche d’originalité du réalisateur de Y tu mamà también et Harry Potter and the Prisonner of Azcaban à part celle de revoir Kyle MacLachlan (Twin Peaks, Desperate Housewives) à l’écran?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s