Lisbonne 2014


On poursuit le tour des villes du sud de l’Europe avec Lisbonne… 2h00 d’avion de Lyon, ligne directe avec EasyJet (possibilité de formule incluant vols + hôtels). Juin est une bonne période (pas trop chaud) et vous pourrez profiter des fêtes de la ville (entre le 12 et 14). Premier avertissement: prévoir de bonnes chaussures, car ça n’a l’air de rien mais toute la ville est posée sur des collines et ça grimpe!!! Si les villes françaises n’hésitent pas à faire payer le prix fort pour se rendre sur les aéroport (il vous en coute 26€ aller-retour à Lyon), vous ne payerez que 1,70€ à Lisbonne, qui a connecté le métro à l’aéroport!!!

image

Sur la rua Marques de Fronteira, vous pourrez trouver des hôtels qui surplombent le parc Eduardo VII. Plusieurs stations de métro sont à proximité. Mais vous trouverez sans doute sympa de vous balader dedans et de voir le Taje au loin, avant de rejoindre les artères centrales…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tout au long de l’avenue de la Liberdade, vous ne serez pas surpris de croiser les différents hommes célèbres, politiques ou poètes, qui ont marqué la ville et le pays.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avant d’arriver sur la praça do comercio, n’hésitez pas à monter sur le toit de l’arc de triomphe. Cette « porte » vers le Taje permet une vue à 360° autour de la ville! Un bon moyen de se rendre compte de l’environnement qui vous entoure! En redescendant, vous profiterez du « musée de la ville » pour découvrir pendant une petite heure, de façon ludique, l’histoire de la ville!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Alfma: le village dans la ville! Si le quartier à l’est de la place est un vrai petit village, il l’est encore plus au moment des préparatifs des fêtes des saints et notamment St Antoine de Padoue (le 13 juin est férié).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Depuis le Igreja de São Vicente de Fora (monastère du 17ème) vous aurez là encore une vue imprenable sur la ville, et une appréciation plus grande des hauteurs, sous le regard bienveillant de Sophia Mello Breyner Andersen, première femme portugaise à obtenir la plus grande distinction en littérature lusophone!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je vous le disais, la période est propice à la fête, depuis les défilés de quartiers, au sorties nocturnes pendant lesquelles portugais, brésiliens et étrangers de tout poil font la fête de manière positive! Rendez-vous dans le Baro alto (coin branché de la ville)…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après cela, quoi de mieux qu’une escapade en tram ou en train rejoindre le quartier de Bélem, et sa célèbre patisserie? A moins que vous ne préfériez profiter des bords de mer et ces monuments atypiques? En route! comme les « découvreurs » sculptés sur un magnifique monument leur rendant hommage!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Profondément marqués par la révolution d’avril, qui a vu l’arrivée d’un régime démocratique, porté par un soulèvement militaire, les lisboètes fêtent les 40 ans cet évènement! Mais c’est le couvent des Carmes qui retiendra votre attention, église à ciel ouvert, vestige et trace indélébile du terrible tremblement de terre de 1755!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Enfin pour constater l’éclectisme de cette ville, vous profiterez du quartier moderne de l’ Oriente, avec son centre commercial à toit translucide, ses tours en forme de voile et son océanographe… Avant d’halluciner sur le gigantisme du pont Vasco des Gama qui n’en finit pas…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s