Big Hero 6


Genre: Animation – Pays: Drapeau des États-Unis États-Unis – 2014 – Réalisé par: Don Hall, Chris Williams – Scénario: Jordan Roberts, Dan Gerson, Robert L. Baird Prodcution: Walt Disney Pictures, Walt Disney Animation Studios – 2h35 – Budget: 165 M$ – Sortie: 01/11/2014 – Avec les voix de: Ryan Potter, Scott Adsit, Daniel Henney, T. J. Miller, Jamie Chung, Damon Wayans, Jr., Génesis Rodriguez, Maya Rudolph, Alan Tudyk, James Cromwell

Hello_Baymax_Poster_BH6

http://movies.disney.com/big-hero-6/

Synopsis:

Hiro Hamada vit depuis la mort de ses parents avec son frère Tadashi, un étudiant en robotique, chez sa tante, propriétaire d’un café-restaurant dans la ville futuriste de San Fansokyo. Plus intéressé par les combats de robot, que par les études de son frère, le jeune ado de 14 ans va se laisser séduire lorsqu’il découvre ce que Tadashi a créé: un robot assistant médical, mais aussi ses camarade. Il va alors sérieusement s’investir de nanotechnologie qui doit voir des micro-robots téléguidés par la pensé.

Son projet est un succès lors de la annuelle organisée, mais la joie est de courte durée quand Tadashi meurt accidentellement dans l’incendie que voit aussi les petits robots partir en fumée. Triste et renfermé, Hiro va peu à peu reprendre le sourire, grâce à l’étrange robot BayMax laissé par son frère. Partis tous les deux dans une quête banale, ils vont découvrir qu’un étrange homme masqué continue de produire en nombre les nano-robots.

Si le jeune garçon ne peut combattre seul cet homme, il entrevoit vite les possibilités de faire évoluer BayMax, dévoué initialement aux soins, vers une arme de combat! Rejoint par les amis de son frère ainé, appuyé par leurs savoirs à tous, ils vont rapidement se transformer en « nouveaux héros » afin de démasquer les desseins de l’homme mystérieux…

Les Personnages:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Petite Critique:

54ème film des studios d’animation Disney, Big Hero 6 est à l’origine un groupe de super-héros, pendant japonais des Vengeurs de la côte ouest (Avengers)! Le scénario diffère vite, puisque l’histoire se déroule dans une ville pseudo fictive américaine, contraction de San Francisco et Tokyo…

Passé ce détail, le film est d’une qualité exceptionnelle, tant les images des rues et extérieurs vous feront douter d’être encore dans de l’animation. Côté scénario, le film aborde la séparation et le deuil, chez un adolescent déjà bien esseulé. On ne reste bien évidemment pas dans les larmes avec des scènes très drôles, un peu loufoques, et un BayMax pour lequel les spectateurs au premier rang desquels les enfants, vont forcément s’attacher! Le générique lui est signé par le groupe Fall Out Boys!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s